Catherine Cusset est née a Paris. Après ses études de Lettres Modernes, elle partit aux Etats-Unis il y a une quinzaine d'années. Elle a longtemps enseigné la littérature française à l'université de Yale et vit aujourd'hui à New York avec son mari américain et sa fille de six ans.

L'écrivain Catherine Cusset publie des romans et des autofictions, deux genres qu'elle différencie clairement dans ses interviews et ses prises de parole à des colloques comme celui sur l'autofiction qui a eu lieu à Cerisy du 21 au 31 juillet 2008. Dans l'écriture d'une autofiction, son investissement émotionnel est multiplié, non pour le fait qu'elle écrive sur sa vie à elle. Cela est déjà difficile en soi, mais il est encore plus délicat de mettre sur papier une strate de sa situation de femme, de fille, de belle-fille, d'amante, de mère, quand on doit y intègrer les vies de ses proches, ce qui demande une attention (à comprendre à tous les sens du terme) profonde pour éviter de blesser autrui, sans pour autant trahir son écriture.

Elle a publié entre autres

Jouir, Gallimard, 1997
Le Problème avec Jane (grand prix des lectrices de Elle 2000), Paris, Gallimard, 1999
La Haine de la famille, Paris, Gallimard, 2001
Confessions d'une radine, Paris, Gallimard, 2003
Amours transversales, Paris, Gallimard, 2004
Un brillant avenir, Paris, Gallimard, 2008

New York. Journal d'un cycle, éditions Colette Fellous, coll. "traits et portraits", mars 2009.

Indigo, Gallimard, 2013.

Une éducation catholique, Gallimard, 2014.

Le côté gauche de la plage, Editions Dialogues, 2015.

L'autre qu'on adorait, Gallimard, 2016.

_23_07_013_m.jpg

Catherine Cusset au colloque Autofiction à Cerisy (dir. Claude Burgelin, Isabelle Grell), juillet 2008 (c) I. Grell