Philippe Forest est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et docteur ès lettres. Il enseigna durant sept années la littérature française dans les universités anglaises (Cambridge, Saint-Andrews). Actuellement il est professeur de littérature comparée à l'Université de Nantes.
Il est l'auteur de nombreux essais consacrés à la littérature et à l'histoire des courants d'avant-garde (notamment Histoire de Tel Quel et sur Philippe Sollers ), et de trois romans. Collaborateur de la revue Art Press , il est critique littéraire, cinématographique et artistique.
Son écriture est marquée par le thème de la disparition de l'enfant, sa fille étant morte d'un cancer à l'âge de quatre ans, et qui est le sujet de ses premiers romans, L'enfant éternel et Toute la Nuit, ainsi qu'un essai écrit dix ans après, Tous les enfants sauf un. Il a effectué un long voyage au Japon, dans le but de rompre avec le passé. Dans Sarinagara, il évoque ce thème à travers la culture de trois artistes japonais, dont Soseki.

FOREST.jpg
Philippe Forest au colloque Autofiction à Cerisy (dir. Claude Burgelin, Isabelle Grell), juillet 2008 (c) I. Grell

Dernier article sur l'autofiction: "L'autofiction et après", in Art Press, n° 431, mars 2016, p. 70-73.

Romans

L'enfant éternel, Paris, Gallimard, 1997 ; Folio, 1998

Toute la nuit, Paris, Gallimard, 1999

Sarinagara (Prix Décembre), Paris, Gallimard 2004 ; Folio, 2006

Le Nouvel Amour, Paris, Gallimard, 2007.

Le Siècle des nuages, Paris, Gallimard, coll. Blanche, 2010. Grand Prix littéraire de l'aéro-club de France, Grand Prix Littéraire de l'Académie de Bretagne et des pays de la Loire (Folio n° 5364)

Le Chat de Schrödinger, Paris, Gallimard, coll. Blanche, janvier 2013

Une fatalité de bonheur, Grasset, mars 2016.

Crue, Gallimard, 2016

Essais

Philippe Sollers, Paris, Seuil, 1992

Camus, Paris, Marabout, 1992

Le Mouvement surréaliste, Paris, Vuibert, 1994

Histoire de Tel Quel, Paris, Seuil, 1995

Oé Kenzaburô, Paris, Pleins Feux, 2001

Le roman, le je, Paris, Pleins Feux, 2001

Le Roman, le réel et autres essais (Allaphbed 3), Nantes, Cécile Defaut, 2007

Tous les enfants sauf un, Paris, Gallimard, 2007

Araki enfin, l’homme qui ne vécut que pour aimer, Paris, Gallimard, 2008

Haikus, etc. suivi de 43 secondes, Allaphbed 4, Nantes, Editions Cécile Defaut, 2008

Le roman infanticide: Dostoïveski, Faulkner, Camus, Essai sur la littérature et le deuil, Allaphbed 5, Nantes, Editions nouvelles Cécile Defaut, 2010

Essai sur Philippe Forest

Maïté Snauwaert, Philippe Forest, la littérature à contretemps, Éditions nouvelles Cécile Defaut, 2012