ERNAUX, Annie, Mémoire de fille, Collection Blanche, Gallimard, 1er avril 2016

Présentation de l'éditeur

«J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue.»

Dans Mémoire de fille, Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l'onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été dans un va-et-vient implacable entre hier et aujourd’hui.

ANNIE ERNAUX sera à LA MAISON DE LA POÉSIE de Paris le 11 avril à 19h

http://www.maisondelapoesieparis.com/events/annie-ernaux-memoire-de-fille/

publié par Isabelle Grell